Industries & Finances - Partenaires

Le Build-up comme outil de création de valeur

Une stratégie de Build-up peut être fortement créatrice de valeur.

Cela vaut pour le tissu économique tout comme pour les investisseurs qui accompagnent ces opérations.

Une étude menée par le professeur Oliver Gottschalg et l’Observatoire du private equity d’HEC (sur 1.905 opérations de LBO dont 80% de PME) présentée début 2012, montre que les stratégies de Build-up sont moins risquées et plus rentables que les opérations de fusion-acquisition et de LBO classiques. L’étude confirme que 77% des Build-up menées par des fonds d’investissement créent de la valeur contre 50% pour les opérations de Fusions-Acquisitions entre industriels. De plus, les Build-up sont plus rentables que les LBO classiques pour les acteurs du Private Equity.

Par son principe même, la stratégie de croissance externe permet à l’entreprise de créer de la valeur pour des raisons mécaniques liées à l’effet taille :

  • structuration des équipes et capacité à attirer de nouveaux talents
  • capacités d’investissement et de développement accrues
  • facilitation de l’accès à l’exportation
  • accès à de nouveaux clients/marchés jusque-là inaccessibles
  • partage des meilleures pratiques entre les différentes entités du groupe
  • synergies des coûts liés aux achats
  • accès plus facile aux crédits

On retrouve ces facteurs de création de valeur dans la plupart des exemples de plateformes sectorielles réalisées par Industries et Finances. Dans la plupart des cas, après 4 à 7 ans d’accompagnement, la PME de départ s’est transformée en véritable ETI et se trouve structurée pour mieux résister à la concurrence et entamer une nouvelle phase de croissance.

L'économie française a besoin de 4 000 ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire). Le Build-up est l'un des moyens les plus efficaces pour en accélérer la constitution